entete6.jpg

  

Nous nous retrouvons le 22 septembre à Willer sur Thur, voir programme des sorties.
 
§slide9 §slide9 §slide9 §slide9 §slide9
Texte à méditer :  

  

"Pluie du matin n'arrête pas le pèlerin."
  
  
Proverbe

Photos - Sorties 2024 :  2024_06_09 Sortie à Reinhardsmünster

 2024_06_09 Sortie à Reinhardsmünster(8 photos)

 À la découverte des rochers-tables en grès des Vosges du Nord
Nous avions rendez-vous avec Paul, notre guide pour la journée, devant l’église de Rheinhardsmunster, un charmant village situé entre Marmoutier et Saverne. Paul nous a accueillis chaleureusement, nous, deux simples pèlerins accompagnés de notre chien, et nous a brièvement présenté l’itinéraire du jour. Nous allions explorer des lieux imprégnés de légendes...
Sous un ciel d’azur et un soleil radieux, nous avons commencé notre randonnée avec entrain. Roméo, notre fidèle compagnon à quatre pattes, ouvrait la marche. La montée progressive nous a conduits au Billebaum, un hêtre remarquable d’une circonférence impressionnante de 615 cm et âgé de 350 ans, dont il ne reste aujourd’hui que la partie basse du tronc.
Après une première pause rafraîchissante, nous avons poursuivi notre chemin vers la maison forestière de Haberacker, en traversant des sentiers ombragés, bercés par le chant des oiseaux et la beauté naturelle environnante. Nous avons continué notre ascension jusqu’à une clairière proche d’un site de décollage de parapentes. Une courte excursion à travers la prairie nous a permis d’admirer l’aiguille rocheuse de la Spille, haute de 9 mètres. Les formes sculptées par l’érosion ont éveillé notre imagination, et nous nous sommes amusés à deviner des visages humains dans la pierre. Paul nous a offert de délicieuses figues séchées, achetées au marché.
Après une montée modérée, nous sommes arrivés au Geissfels, le « Rocher de la Chèvre », une plateforme rocheuse vertigineuse tombant à pic sur une quarantaine de mètres. Roméo a prouvé qu’il n’avait pas le vertige ! La vue panoramique à 360° était spectaculaire, avec notamment une superbe perspective sur le rocher Saint Léon de Dabo. Un peu en dessous du sommet, Paul nous a montré une petite grotte difficile d’accès, avec des cupules devant l’entrée, témoignant de son utilisation comme lieu de culte.
Nous avons ensuite entamé une descente à travers les bois jusqu’à l’abri du Geissfelswasen, où nous avons été accueillis par un sympathique binôme. Ce lieu servait de point de ravitaillement pour les marcheurs participant à une marche populaire organisée ce jour-là au départ de Saverne. Ce fut une belle occasion de discuter avec d’autres randonneurs. L’endroit était parfait pour notre pause déjeuner, où nous avons savouré nos repas et partagé un cake aux framboises du jardin.
Reprenant notre marche, nous avons atteint la Table des Géants, une curiosité géologique impressionnante : un dolmen naturel de 3,5 mètres de long, 2,5 mètres de large et 1,8 mètre de hauteur. Nous nous sommes amusés à grimper sur cette table géante, découvrant les vestiges d’un bassin érodé. Paul nous a raconté l’histoire mystérieuse de ce site tandis que Frédéric tentait de soulever la pierre !
20240609.jpg
Notre prochaine étape fut le Carrefour de Kurtrain, un point stratégique des chemins de randonnée, avant d’arriver au Sattelsfels, une pierre antique de 2,50 mètres de haut en forme de menhir. Autour, d’autres mégalithes et des pierres à cupules évoquent un ancien lieu de culte celtique. Paul nous a partagé les légendes et la signification culturelle de cette pierre, supposée chargée d’énergie tellurique positive. Nous n’avons pas hésité à toucher la pierre pour nous ressourcer. Ce menhir sert également de borne frontière depuis au moins 1747, marquant la limite entre les territoires de l'abbaye de Marmoutier et du comté de Linange-Dabo. Les armoiries (le M avec la crosse d’évêque et les 3 aigles) sont encore bien visibles dans la roche, ainsi que 3 croix certainement gravées dans le but de conjurer l’endroit et de le christianiser.
Nous sommes revenus à notre point de départ vers 17h00, fatigués mais ravis de notre journée. Et Roméo a de suite fait un gros dodo. Un immense merci à Paul pour son partage de connaissances naturelles et culturelles. Nous avons vécu une journée pleine d’enthousiasme et de joie. Encore une fois, Saint Jacques était avec nous, MUCHAS GRACIAS Y ULTREIA !